top of page
Paysage
Paysage
Paysage
Paysage
Paysage
Paysage
Paysage
Paysage
Paysage

PAYSAGE 

La série de paysages photographiés proposés ici semble mettre un terme à « l’artialisation » (1) qui s’opère

dans les paysages peints, l’objectivité du medium ne permettant aucune déformation par le regard de l’artiste.

Quelque chose d’inhabituel pollue cependant l’impartiale réalité delivrée par l’objectif, laissant s’emmêler réalitéet fiction. Racines et fleurs étranges, arrachées à l’imaginaire duquel elles sont nées, peuplent ces paysages qui deviennent

un espace oùles espoirs prennent forme, les névroses s’epanouissent et les souvenirs se métamorphosent. Le réel se plie

au rêve le temps de l’installation pour une courte poétisation de la vie quotidienne.

(1) Alain Roger

bottom of page